Être enceinte rapidement: désirer et lâcher prise.

Le désir de maternité n'échappe pas à la Loi d'Attraction.

Que vous y croyiez ou non, vos pensées et vos émotions attirent leur équivalent dans votre vie. 

Pour l'avoir testé et vécu, je dirais que les deux éléments essentiels à respecter pour être enceinte rapidement sont le Désir et le Lâcher prise

  • Le désir
Bien évident, je ne fais pas allusion au désir sexuel envers le partenaire qui participe à la conception.🙄
Non, je fais référence au réel désir de la future maman à être enceinte. 
Personnellement, jusqu'à l'âge de 36 ans, la maternité ne s'inspirait pas particulièrement. Je pensais parfois à l'éventualité d'avoir un enfant, mais rien de plus. 
Quand nous abordions le sujet avec mon époux, il était plus enthousiaste que moi et me suggérait souvent d'arrêter ma contraception. 
C'est ce que j'ai fait, mais le jour où j'ai ressenti que c'était mon propre désir, et non pas uniquement le sien. 

Lorsque j'ai pris la décision de concevoir un enfant, le désir était présent et sans équivoque. 

Désirer, ce n'est pas juste "avoir envie de". 
Désirer, ce n'est pas "vouloir faire plaisir à". 
Désirer, ce n'est pas "avoir besoin de". 
Désirer, ce n'est pas se demander si c'est le bon moment

Désirer, c'est se projeter avec certitude vers la réalisation. 

  • Le Lâcher prise 
Le lâcher prise est sans doute l'étape la plus importante dans le processus de réalisation du désir de maternité, mais aussi le plus difficile à mettre en pratique pour certaines femmes. 
Lâcher prise ne signifie pas renoncer, ignorer ou encore se dire qu'on s'en fiche. 

Non, lâcher prise, c'est avoir confiance (ou foi) en la réalisation de son désir. 


Quelques mois avant de vivre moi-même la grossesse, une collègue de travail m'a confié les circonstances de la sienne, un an auparavant. 
Elle désirait fortement avoir un enfant, elle avait cessé toute contraception, mais les mois passaient et aucune grossesse en vue. Elle m'a avoué avoir fait de ce désir de maternité, une véritable obsession. En ajoutant avec humour qu'elle en était presque arrivée à "violer" son mari afin de mettre toutes les chances de son côté. 
Plus les échecs s'accumulaient, plus elle pensait à cette grossesse qui tardait à arriver, plus elle cherchait de moyens pour accélérer les choses, et plus elle échouait. 
Un véritable cercle vicieux. 

Puis son beau-père est décédé. 
Effondrés et accaparés par cet événement, son époux et elle ont inévitablement détourné leurs pensées de cette future grossesse. 
Leur désir commun d'avoir un enfant était toujours présent, mais leurs pensées n'étaient plus concentrées uniquement vers ce désir. 
Ils avaient tous les deux lâché prise. 
À peine quelques semaines plus tard, ma collègue a eu l'immense joie de découvrir qu'elle était enceinte. 

Cette anecdote illustre parfaitement la notion de "lâcher prise" et son rôle dans le processus de réalisation du désir. 

Lorsque j'ai moi-même désiré concevoir un enfant, j'ai demandé à mon conjoint qu'on n'aborde plus ce sujet. 
Dans mon esprit, la situation était très claire: le désir était présent, la décision était prise, il suffisait donc d'avoir foi et d'attendre. 


En lien avec cet article:

Une remarque, une question, envie de partager votre propre expérience, n'hésitez-pas à commenter. 
Vous pouvez également me contacter via le Formulaire de contact (dans le menu de la barre latérale gauche).

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

J'ai frôlé la mort après mon accouchement

Les pires remarques que j'ai entendues durant ma grossesse

Césarienne: quelle cicatrice?

Diabiète gestationnel: j'ai refusé d'effectuer le test et... J'ai eu raison.

Que mettre dans la valise de maternité?

Fille ou garçon: comment deviner? Les trucs et astuces qui fonctionnent... Ou pas.

Je n'ai pas aimé être enceinte

Taux Béta HCG: Comment l'interpréter?

Couches bébé: quelques astuces pour éviter les fuites.

La DPA ou Date Prévue d'Accouchement est-elle fiable?