Les "fausses" contractions ou contractions de Braxton Hicks

J'ai souffert de contractions dès mon second trimestre et j'ai mené ma grossesse à terme.

Les contractions de Braxton Hicks sont considérées comme étant de "fausses" contractions car contrairement aux "vraies" contractions, elles ne dilatent pas le col de l'utérus en vue de l'accouchement. Hormis la gêne occasionnée, elles sont sans danger pour la maman et le bébé.

J'ai ressenti ces "fausses" contractions dès la fin de mon troisième mois de grossesse, pas véritablement de douleur mais une espèce d'engourdissement dans le bas-ventre ainsi que dans le bas du dos. 
Quand mon ventre s'est arrondi, vers le sixième mois, ces contractions se sont manifestées différemment. Je pouvais voir mon ventre devenir aussi dur qu'une pierre, et ce, pendant plus d'une minute.
Durant le dernier trimestre, ce phénomène pouvait se produire plusieurs fois par heure. Le moindre mouvement brusque, la moindre secousse déclenchaient les contractions. Le pire pour moi, c'était en voiture lorsque je roulais sur une chaussée pavée ou déformée. L'horreur !
Étant peu renseignée sur le sujet, à chaque fois que mon ventre se durcissait, je craignais d'accoucher prématurément.

Mon gynécologue n'a pas été capable de me fournir l moindre explication sur le fait que je souffre de contractions. Quant au net, on y trouve beaucoup de contradictions.
Ce qui est certain, c'est que les contractions de Braxton Hicks ne sont pas annonciatrices d'un accouchement prématuré, je le certifie. En effet, j'en ai souffert durant deux semestres et elles n'ont eu aucune incidence sur mon utérus. J'ai par ailleurs dépassé mon terme.

Est-ce que les "fausses" contractions ressemblent aux "vraies" contractions ?
C'est la question que je me posais durant ma grossesse, surtout lorsque le terme était imminent. Je redoutais de ne pas être capable de les discerner le moment venu.
Je dirais que oui, elles sont similaires. Dans les deux cas, l'utérus se contracte et le ventre se durcit. Cependant, elles n'ont pas la même intensité.
Le jour de l'accouchement, les contractions sont plus douloureuses, plus longues et plus rapprochées.

Ces "fausses" contractions ont été quelque peu handicapantes et source d'inquiétude durant ma grossesse, mais elles ont eu l'intérêt de me préparer à l'accouchement. 
Le jour J venu, je savais ce qu'était une contraction, je connaissais le sentiment qu'elle procure. Je pense que cela m'a permis de mieux gérer la "vraie" douleur.

Commentaires

  1. Bonjour. Moi aussi j'ai ces contractions. J'en suis à 5 mois de grossesse.
    Est-ce que vous en aviez la nuit?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai jamais eu de contractions durant la nuit. Cependant, le dernier mois, j'en avais beaucoup quand je me mettais au lit. Chaque soir, j'appréhendais d'accoucher en pleine nuit.
      Si vous souhaitez discuter de ce sujet, n'hésitez pas à me contacter via le formulaire de contact.

      Supprimer

Publier un commentaire

Une remarque, une question ?
N'hésitez-pas à commenter.

Posts les plus consultés de ce blog

Que mettre dans la valise de maternité?

Les pires remarques que j'ai entendues durant ma grossesse

Césarienne: quelle cicatrice?

Je n'ai pas aimé être enceinte

J'ai frôlé la mort après mon accouchement