Acheter des vêtements bébé durant la période de confinement. Pour ou contre?

C'est un peu mon "coup de gueule" en cette période de confinement.

Sur les réseaux sociaux, on peut lire les commentaires de personnes qui s'insurgent que des enseignes telles qu'Orchestra ou Tape A l'oeil continuent la vente en ligne de vêtements enfants ou d'articles de puériculture.

En quoi ce serait "mal" de continuer la vente d'articles destinés aux tout-petits?

Personnellement, je ne vois pas où est le problème. 
Les salariés qui préparent actuellement les commandes sont volontaires. Ils ont accepté d'etre présents, tout comme ceux qui continuent d'assurer le réapprovisionnement dans nos supermarchés.
J'ai moi-même, dans mon entourage, des personnes qui travaillent dans le commerce et qui ont fait le choix de continuer de répondre présentes malgré la peur qu'occasionne la crise sanitaire que nous vivons aujourd'hui.

Certains diront que l'alimentaire est vital alors que le vestimentaire ne l'est pas.

Effectivement, se nourrir est un besoin primaire. 
Malgré la pandémie, des femmes continuent de mettre au monde des enfants chaque jour. Donc, ces nouveaux-nés se passeront de vêtements? 

Ces même personnes qui critiquent l'achat en ligne répondront à celà que les futures mamans n'avaient qu'à être prévoyantes. Oui, bien sûr, elles n'avaient qu'à se précipiter sur les vêtements et les articles de puéricultures dès l'instant même où elles ont appris leur grossesse.

Les autres mamans, d'ailleurs, n'avaient qu'à anticiper elles aussi l'achat de ces articles. En y réfléchissant, je me dis que moi aussi je manque à tous mes devoirs.
Ma fille vient tout juste d'avoir 17 mois. Dans son armoire, il y a bodies, pyjamas, tee-shirts manches longues, pulls, gilets, pantalons, ... taillés 18 mois.
C'est bien connu, les enfants grandissent et la météo change.
Effectivement, si j'étais une maman "prévoyante", j'aurais certainement effectué les achats avec une taille au-dessus et selon la saison suivante, dès le mois de janvier....

Comment peut-on se permettre de critiquer les mamans qui se préoccupent du bien-être de leurs enfants et les personnes qui ont le courage d'y contribuer?

En cette période de confinement, ma préoccupation n'est pas de savoir si mes armoires comptent suffisamment de rouleaux de papier toilette ou de paquets de farfalles. Je m'en fiche.Ce qui compte avant tout pour moi c'est de savoir que ma fille aura le nécessaire pour s'alimenter et... se vêtir.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Césarienne: quelle cicatrice?

Que mettre dans la valise de maternité?

Les pires remarques que j'ai entendues durant ma grossesse

J'ai frôlé la mort après mon accouchement

Je n'ai pas aimé être enceinte

La DPA ou Date Prévue d'Accouchement est-elle fiable?

Contraception, âge et fertlité : des idées reçues

Taux Béta HCG: Comment l'interpréter?

Les "fausses" contractions ou contractions de Braxton Hicks