L'après césarienne, n'en faites pas trop!

Je n'ai jamais aimé m'apitoyer sur mon sort ou me faire plaindre par les autres.
Je suis d'un tempérament à aller de l'avant et j'estime que c'est la meilleure chose à faire quand on se retrouve dans une "mauvaise passe".

Le médecin m'avait prévenue: "évitez les mouvements brusques et surtout, ne portez rien de lourd pendant deux mois".
Deux mois... Je me suis dit qu'il exagérait. Et vraiment, deux semaines après ma césarienne, je me sentais bien. Encore quelques tiraillements au niveau de la cicatrice mais rien de bien méchant.

J'avais surtout l'envie de mener une vie "normale" et de reprendre mes activités quotidiennes là où je les avais laissées avant mon accouchement, voire même avant ma grossesse. Des choses toutes bêtes comme faire les courses, le ménage, ...
Et c'est exactement ce que j'ai fait mais qu'il ne fallait pas faire.

Environ deux semaines après mon retour à la maison, j'ai soudainement ressenti une douleur dans le bas ventre. Pas vraiment au niveau de ma cicatrice mais plutôt localisée au niveau du drain qu'on m'avait posé à la maternité.
Cette douleur s'est intensifiée en quelques heures et le soir-même, je me souviens avoir été incapable de donner le biberon à mon bébé. J'étais épuisée et totalement frigorifiée. Je suis allée me coucher très tôt sans manger et je peux vous assurer que je suis ni du genre à me mettre au lit de bonne heure, ni à jeûner.
Ce sentiment de froid venant de l'intérieur était particulièrement désagréable et étrange.
On était vendredi soir et j'ai attendu lundi matin pour consulter. Le week-end a été particulièrement pénible.

Lundi matin j'ai réussi à obtenir un rendez-vous avec le gynécologue, il m'a prescrit analyse de sang et scanner. Les examens ont révélé un hématome interne et une infection. Ce qui m'a valu une seconde cure d'antibiotiques...

Pour le coup, j'admets ne pas avoir été raisonnable et certainement avoir présumé de mes forces.

Mais je maintiens que j'avais plus que tout, besoin de retrouver une vie "normale".

Bon, je précise que j'ai tout de même levé le pied après cet incident. J'ai arrêté de "jouer à Wonderwoman", pour reprendre les termes de ma belle-soeur.
En quelques jours, la douleur s'est atténuée et je n'ai plus eu de souci. 


Et vous, comment avez-vous vécu votre "après césarienne"?
N'hésitez pas à partager votre expérience.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Que mettre dans la valise de maternité?

Les pires remarques que j'ai entendues durant ma grossesse

Césarienne: quelle cicatrice?

Je n'ai pas aimé être enceinte

J'ai frôlé la mort après mon accouchement