Articles

Couches bébé: quelques astuces pour éviter les fuites.

Image
Je ne pense pas exagérer en disant que toute maman a connu le réveil mouillé après la sieste ou la nuit.  Dans le meilleur des cas, c'est juste le body et le pyjama qui ont souffert. Mais bien souvent, c'est toute la literie qui est à laver. Et quand la situation se répète chaque jour, ça devient rapidement insupportable! Quelques astuces pour éviter les fuites de couches: Prendre la taille de couche supérieure pour la nuit ( fuite au niveau de l'entrejambe ). C'est ce que j'ai fait quand j'ai connu le problème et il a été réglé dès la première nuit.   La taille des couches est adaptée pour la journée (4/5 heures), mais pas pour des nuits de 10/12 heures (même si les marques prétendant le contraire. Ma fille portait des couches Pampers pour les 12 kg alors qu'elle n'en faisait que huit ou neuf). Surtout si bébé boit un grand biberon avant d'aller au dodo! Vérifier que le body n'est pas trop petit (fuite au niveau de l'entrejambe). La couche g

Apprentissage de la propreté: le refus total du pot (3).

Image
Six mois après mon épisode encourageant avec le pot, je reviens pour dire et confirmer qu'avec les enfants, mieux vaut éviter de crier victoire trop rapidement. Le pot... C'est terminé ! Ma fille avait à peine dix-huit mois quand elle a accepté de s'asseoir sur le pot trois fois par jour et d'y faire pipi et caca, pour mon plus grand bonheur. Ça aura duré... Six semaines. Six semaines durant lesquelles je me suis réjouis de la facilité avec laquelle ma fille avait accepté cette routine du pot. Et du jour au lendemain, terminé ! Plus de pipi, plus de caca et plus de pot. Depuis six mois, j'ai droit à deux scénarios: soit ma fille accepte d'aller sur le pot, mais sans rien y faire (avec caca systématique après avoir remis la couche) soit elle refuse catégoriquement de s'y asseoir. Bilan de cette course folle vers l'apprentissage de la propreté: j'ai laissé tomber. Ma fille vient de fêter son deuxième anniversaire, elle refuse le pot, tant pis ! Je vais

J'ai dépassé ma DPA (Date Prévue d'Accouchement) et j'ai eu le sentiment d'être "anormale".

Image
Je considère la Date Prévue d'Accouchement (DPA) annoncée par les médecins comme une vulgaire date écrite sur un dossier, elle n'est fiable en rien . Une grossesse dure neuf mois et c'est une moyenne. On n'est pas à quelques jours près... Durant toute ma grossesse, je n'ai pas imaginé accoucher avant ces neuf mois. Dans l'esprit de mon entourage, il en était tout autre. J'ai vécu une longue et interminable fin de grossesse à cause des autres. Ma DPA (Date prévue d'Accouchement) était fixée au 15 octobre. Dès la fin du mois d'août, j'ai eu droit aux questions du genre: "Alors, prête? C'est pour bientôt".  L'anesthésiste, lui-même, m'a fait cette remarque. Bientôt... 🤔 Pas vraiment. Il reste encore plus d'un mois et demi, quand même. Je le répète, je ne pensais pas du tout accoucher avant terme. Mais je reconnais qu'à force d'entendre qu'il est courant et normal d'accoucher plus tôt que prévu, j'ai fi

Diabiète gestationnel: j'ai refusé d'effectuer le test et... J'ai eu raison.

Image
Prescrire des analyses sous prétexte que le patient entre dans certaines "cases", je ne suis pas d'accord. Celle, l'unique, dans laquelle j'entrais selon ma gynécologue, était mon âge. J'avais tout juste 37 ans lors de ma grossesse, alors il fallait absolument que j'effectue le test HGPO (Hyperglycémie Provoquée Par Voie Orale).  De mon côté, il n'en était pas question! Non, avoir 37 ans ne faisait pas de moi une "personne à risque". Mon corps, je le connais mieux que personne:  Je n'ai jamais été en surpoids (un IMC>25 est facteur de risque, le mien est à 18,5...) En prenant un petit-déjeuner tôt le matin, j'ai rapidement un "coup de pompe" dans la matinée, ce qui me contraint à manger sucré Le sucre... De façon générale, je n'aime pas ça et si j'en ingère une trop grosse quantité, je ne me sens pas bien. Ingurgiter près de 80g de sucre (l'équivalent de dix carrés), à jeun, et prendre le risque que mon enfant

Mon outil indispensable pour "garder un oeil" sur bébé.

Image
J'avoue que l'idée "géniale" ne vient pas de moi, mais du papa (si si, ça arrive aussi aux papas d'avoir de bonnes idées!😉). De mon côté, j'en étais encore au babyphone, l'espèce de talky-walky qu'on dépose dans la chambre du bébé pour écouter s'il pleure ou non. Je ne me doutais pas qu'à l'heure actuelle, on avait à disposition des gadgets si sophistiqués pour surveiller son enfant 24h/24h. Le "truc" génial que j'utilise depuis la naissance de ma fille et dont je ne me passerais pour rien au monde, le voici: Mon ami le robot!  Grâce à lui, j'ai pu garder un oeil sur ma fille, de jour comme de nuit. J'ai même immortalisé les moments où elle était "trop chou" et ceux où elle faisait le bazar dans son lit: Tête rotative gauche/doite et haut/bas à 180°, vision nocturne, photo, vidéo (avec possibilité d'enregistrer sur carte mémoire). Un bon outil pour cumuler les photos/vidéos souvenirs! "La cerise sur

Ca fait deux ans que la fatigue du "post-partum" ne me quitte pas.

Image
      Enceinte, j'avais vaguement entendu parlé de la période "post-partum" ou "post-accouchement".  Cette fameuse période qui suit l'accouchement et qui, forcèment, cause quelques désagréments, notamment la douleur, la fatigue, le "baby blues". Cette même période qui est censée, on vous l'assure, ne durer que quelques jours, au pire quelques semaines. Alors, à tout ce barratin, je dis NON! NON , le corps ne se remet pas d'une grossesse en quelques jours. NON , le corps ne se remet pas d'un accouchement en quelques jours. NON , vous n'allez pas péter la forme un mois après votre accouchement. NON , vous ne serez plus la même après cette grande aventure! Le post-accouchement ne dure pas deux ou trois semaines, c'est bien au-delà. D'ailleurs, à mon sens,  il n'y a pas vraiment de post-accouchement; La fatigue, les douleurs persistantes, le moral dans les chaussettes, ... C'est le corps et l'esprit qui réagissent à

La plage avec bébé: oubliez la bronzette !

Image
Devenir maman, c'est renoncer pendant plusieurs années à se prélasser sur une serviette à la plage. Oui, fini la bronzette et les bains de mer pour se rafraichir!  Désormais, c'est vérifier qu'on n'a pas oublié la crème solaire, le chapeau, la couche (au cas où...), la bouée, le poncho de bain, le seau, la pelle, le râteau, ...  Et surtout, surveiller la fripouille qui renverse son seau sur la tête, qui tenterait bien de chiper le râteau du bambin d'à côté et qui s'amuse à mettre du sable sur la serviette du voisin. 🙃😂 Une remarque, une question, envie de partager votre propre expérience, n'hésitez-pas à commenter.  Vous pouvez également me contacter via le Formulaire de contact (dans le menu de la barre latérale gauche).

Le soir... Ce moment sacré où maman peut enfin relâcher la pression.

Image
Ma fille a 21 mois et je m'en occupe à plein temps depuis sa naissance. Je ne m'en plains pas, c'est mon choix, sachant que je n'aurai qu'elle j'ai voulu en profiter un maximum et je suis heureuse de la voir évoluer chaque jour. Mais sincèrement, le soir après l'avoir mise au lit, je suis contente de relâcher la pression, de quitter temporairement ma vie de maman et de retrouver un semblant de vie de femme. Mon "truc", c'est de m'installer aux côtés de mon mari et de déguster un verre de vin dans le calme. Le CALME, c'est fou ce qu'on peut l'apprécier une fois devenue maman !   J'ai envie de partager mon sentiment pour toutes celles qui culpabiliseraient d'avoir un ras-le-bol de temps en temps, même souvent. Eh oui! Élever un enfant apporte de la joie, du bonheur, de la vie au quotidien, mais il faut reconnaitre qu'il y a aussi la fatigue, le stress, les doutes, ... Et parfois maman s'y perd dans tous ces rôles q

Apprentissage de la propreté: commencer à mettre bébé sur le pot (2)

Image
Deux mois se sont écoulés depuis ma veine tentative de mettre ma fille sur le pot. Pour rappel, elle ne voulait y rester et j'ai investi dans un réducteur de toilettes. (Voir mon précédent article: pot ou réducteur?) Elle avait donc 17 mois quand j'ai entrepris de l'initier à la propreté et de l'installer chaque matin sur les toilettes. Verdict? Contrairement au pot, ma fille a accepté de s'installer sur les toilettes mais il faut bien reconnaitre que le résultat n'était pas productif. Pas le moindre petit pipi... J'ai cogité. Et c'est finalement mon mari qui m'a fourni la solution en me posant cette question: "Tu as déjà essayé de t'asseoir sur les toilettes sans que tes pieds touchent par terre?" Euh... Non.🤔 Effectivement, ça ne doit pas être particulièrement pratique. Retour à la case départ, j'ai ressorti le pot. À mon grand étonnement, ma fille s'est assise sur le pot et y est restée un bon

Les "bizarreries" de bébé

Les bébés ont une vision du monde qui leur est propre, bien différente de la nôtre.  C'est pour cette raison qu'ils font des choses qui peuvent nous paraitre étranges, bizarres mais qui nous font beaucoup rire.😁 (Liste non-exhaustive que je remplirai au fur et à mesure...) Ma fille de 18 mois: boit l'eau du bain: elle utilise les jouets qui s'apparentent à un récipient, les remplit d'eau et boit. a développé une grande passion pour les nombrils , depuis qu'elle a découvert le sien. Dès que l'occasion se présente, elle soulève les tee-shirts pour admirer les nombrils. adore les araignées: elle court derrière elles et s'allonge à plat ventre quand l'une d'elle se faufile sous un meuble. imite l'âne: il y a un âne au bout de notre rue et elle s'amuse à imiter son cri. Je dois admettre qu'elle est plutôt douée mais le cri de l'âne au réveil, c'est un peu particulier. nous amène des fibres microscop

Je n'ai pas aimé être enceinte

Image
Peu importe qu'on pense que je suis anormale, bizarre ou même qu'on puisse remettre en cause mes qualités en tant que maman (d'ailleurs, je ne vois pas où est le rapport), j'assume parfaitement ce que j'ai ressenti et j'ose dire: NON, JE N'AI PAS AIMÉ ÊTRE ENCEINTE J'ai désiré mon enfant, j'ai désiré cette grossesse (forcément, je ne m'attendais pas à ce qu'une cigogne me livre un bébé), mais je n'ai pas vécu ces neuf mois dans la béatitude. Le "petit envahisseur" a pris possession de mon corps Avant même d'avoir confirmation de ma grossesse, je savais que quelque chose en moi était différent. Je ne peux pas dire que c'était psychologique parce que je ne m'attendais pas à vivre une grossesse si rapidement après l'arrêt de ma contraception ( ici, mon article "Contraception, âge et fertilité: des idées reçues" ) À peine un mois de grossesse et j'alternais les moments de "super

Que mettre dans la valise de maternité?

Image
Pour une première grossesse et donc, quand on n'y connaît rien (il faut bien le reconnaître), préparer la valise de maternité peut devenir un véritable casse-tête. Au cours de ma grossesse, une sage-femme m'a remis la fameuse "liste" de maternité à préparer. Ayant eu peu d'informations supplémentaires, j'ai scrupuleusement respecté cette liste. C'était une erreur. On parle de "valise de maternité" mais en réalité, il faut préparer deux bagages:  Le premier regroupe les affaires de première nécessité pour la  salle d'accouchement ( prévoir un sac, type bagage à main de petite taille). Le second fait référence à tout ce dont maman et bébé auront besoin durant le séjour à la maternité (une petite valise est suffisante). Prévoir 3 jours pour un accouchement par voie basse et 5 jours pour un accouchement par césarienne.  La valise de maternité qui m'a été "officiellement" remise: En salle d'accouchemen

Césarienne: quelle cicatrice?

Image
J'ai subi une césarienne en urgence ( ici, le récit de mon accouchement ) et j'ai été ouverte une seconde fois quelques heures plus tard. L'incision est très basse, environ deux doigts au-dessus de l'os pubien. Commentaire de mon gynécologue: "J'incise toujours au niveau de l'élastique de la culotte pour que mes patientes puissent continuer de porter un maillot de bain." Merci, c'est gentil d'y avoir pensé. Deux jours après l'accouchement J'ai eu neuf agrafes et le petit tuyau que vous pouvez voir à gauche, c'est le drain. Pas de panique! Sa pose n'est pas systématique.  Cette photo a été prise par l'infirmière qui m'a ôté le drain (merci pour le souvenir...) . Selon elle, ma cicatrice était "superbe". Elle a ajouté: "D'ici peu de temps, vous n'aurez qu'un trait de crayon". J'étais sceptique. Et à ce moment, que ma cicatrice soit visible ou non, était le cadet de mes s

Césarienne: est-ce que ça fait mal?

Image
Beaucoup de femmes appréhendent la césarienne.  Personnellement, si on m'avait donné le choix, c'est ce mode d'accouchement que j'aurais choisi. C'est finalement ce qui s'est passé. J'ai dépassé ma DPA (Date Prévue d'Accouchement) de deux jours. Après une tentative de déclenchement que je qualifierais de "ratée", la vie de mon bébé s'est retrouvée en danger et le gynécologue a décidé de pratiquer une césarienne en urgence. ( ici, le récit de mon accouchement. ) Ce qui pourrait être douloureux ou apporter une gêne lors d'un accouchement par césarienne: La sonde urinaire Une sage-femme me l'a posée à la hâte quelques minutes avant de partir au bloc et je n'ai rien senti. Ni douleur, ni sensation désagréable. Je suis restée 24 heures avec cette sonde et ça ne m'a causé aucune gêne, bien au contraire! J'ai apprécié de passer une nuit entière sans avoir envie d'uriner. Aucune douleur n

Apprentissage de la propreté: pot ou réducteur ? (1)

Image
Ma fille aura bientôt 17 mois, j'ai dit au papa: "il faudrait peut-être penser à acheter un pot". J'ai cogité ces derniers temps parce que ma mère m'a questionnée sur le sujet, il y a déjà un mois ou deux: "tu vas la mettre quand sur le pot ?" Il n'y a pas d'urgence, non ?! Si on se réfère aux pédiatres ou "spécialistes" de la petite enfance, un enfant n'est pas prêt avant 18 mois, âge auquel il commence à maitriser ses sphincters.  Réponse de ma chère maman: "Dans le temps, on mettait les bébés sur le pot vers 9/10 mois, quand ils se tenaient assis". 9/10 mois... Ca me parait un peu tôt. Toujours est-il que récemment, je me suis dit qu'il était sans doute temps d'acheter ce fameux pot. C'est ce que j'ai fait. Mais j'ai effectué cet achat sans trop penser que c'était pour MA fille. Quelle idiote! (je parle de moi...)  Comment j'ai pu imaginer que "bébé vadrouille&quo